PHOTOGRAPHIES

Ventes Passées :

Vente du 11 décembre 2015

 

52. MARIA FEODOROVNA, impératrice de Russie (1847-1928).

Important album contenant plusieurs centaines de photographies anciennes, réparties sur 60 pages, représentant l’impératrice mère à divers moments de sa vie, couvrant une période allant de 1905 à 1917. La plupart de ces clichés n’ont jamais été publiés et furent pris par l’une des demoiselles d’honneur de la tsarine. Représentant des portraits de la famille impériale, les passages en revue des troupes, les déplacements officiels de la souveraine en Russie, mais aussi à Copenhague chez ses parents, à Sandringham chez sa sœur la reine Alexandra, mais aussi durant la guerre sur le front où elle rendait visite à sa fille la grande-duchesse Olga alors infirmière, etc… Dont l’extérieur du palais Gatchina (Saint-Pétersbourg), l’impératrice saluant les troupes de l’armée impériale en présence de sa belle-sœur la grande-duchesse Maria Alexandrovna, à bord de son yacht l’Etoile polaire, en compagnie de sa sœur la reine Alexandra, en rade de Copenhague, en pique-nique en famille au Danemark, dans sa villa à Hvidovre, en pique-nique au château de Balmoral avec le roi George V et la reine Mary, à Buckingham Palace lors du passage des troupes, l’impératrice posant avec sa fille Xénia et ses petits-enfants, à bord du train impérial, à Kiev durant la guerre posant avec le grand-duc Boris et son gendre le grand-duc Alexandre, à Yalta en Crimée, etc… Usures du temps à la couverture de l’album, nombreux manques et pages déchirées. Format à l’italienne, reliure en tissu. Epreuves d’époque sur papier argentique. Photographie : formats divers. Album fermé : L. : 44 cm – L. : 33 cm – E. : 8 cm.

 

Vendu 10 625 €

Vente du 3 avril 2013

 

186 Nicolas II et sa famille. Bel et rare ensemble d’environ 204 photographies anciennes, prises par Pierre Gilliard(1879-1969). Précepteur de français des enfants du tsar, avec qui il passa treize années à la cour impériale de septembre 1905 à mai 1918. Ces documents révèlent la vie quotidienne du dernier tsar, de son épouse l’impératrice Alexandra Féodorovna et de leurs cinq enfants. Pierre Gilliard s’est occupé notamment de l’éducation du tsarévitch Alexis Nicolaïévitch, dont la santé fragile, en raison d’une maladie héréditaire transmise par sa mère, l’hémophilie, demandait des soins particuliers et une attention journalière. Souvent émouvants et touchants, ces clichés sont le témoignage rare et souvent méconnu d’une existence tragique. On peut voir l’empereur jouant avec ses enfants, en promenade avec son fils, les grandes-duchesses au palais de Livadia, ou à leur table de travail, l’impératrice au chevet du tsarévitch malade, l’empereur au GQG à Moglieff durant la guerre ou en captivité avec les siens au palais Alexandre en mars 1917. La position de Pierre Gilliard lui permit de vivre dans l’intimité des Romanoff, dont il a partagé la vie jusqu’aux derniers instants de captivité. Ayant pu être épargné par miracle de la tragédie effroyable d’Ekaterinbourg, où toute la famille impériale fut assassinée, il réussit à sauver des centaines de photographies qu’il réalisa durant son séjour en Russie. Après la Guerre, de retour en Suisse, il fit parvenir à de rares personnes des retirages de ces photographies, comme avec cet ensemble qu’il avait offert à la soeur cadette du dernier empereur de Russie, la grande-duchesse Olga Alexandrovna (1882-1960), réfugiée au Canada avec son mari et ses deux enfants. Gilliard fut également l’un des premiers à publier ses mémoires en 1921, chez Payot, sous le titre : Le tragique destin de Nicolas II et de sa famille, et à prendre position ouvertement dans l’affaire Anna Anderson, contre celle qui se disait être la Grande-duchesse Anastasia, en publiant en 1929, toujours chez le même éditeur, La fausse Anastasie, histoire d’une prétendue grande-duchesse de Russie. La plupart des illustrations figurant dans les deux ouvrages se trouve dans l’ensemble que nous vendons présentement. Tirages argentiques d’époques imprimés sur papier carte postale. Formats divers. 20 000/30 000€

 

Vendu : 62 500 € (frais compris)

Vente du 4 février 2008

Cliquer sur l'image pour agrandir

Lot 36.

Françoise, duchesse de Chartres. Photographie par Philippe de Rozycki à Chantilly la représentant avec ses chiens. Tirage argentique d’époque sur cartonnage avec cachet du photographe et TEXTE AUTOGRAPHE SIGNE au bas du document « Bonne maman et ses chiens FO (Françoise d’Orléans), Saint-Firmin, mars 1913». Conservée dans un cadre en bois doré.

H.: 15 cm – L.: 20 cm.


Adjugé : 1 000 €

Cliquer sur l'image pour agrandir

Lot 50. 

George, prince de Grèce. Portrait photographique le représentant, avec SIGNATURE AUTOGRAPHE à droite du document : «Gorgy, 1946». Tirage d’époque. Conservé dans un beau cadre en argent surmonté d’une couronne royale (recollée). Poids brut: 475 grs.

H.: 30 cm – L.: 24 cm


Adjugé : 1 000 €

Etude Coutau-Bégarie

60, avenue de la Bourdonnais

75007 Paris

 

Téléphone : 01 45 56 12 20

Fax : 01 45 56 14 40

 

Adresse email :

information@coutaubegarie.com

 

Nos horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

De 09h00 à 12h30

& de 14h00 à 18h00

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Copyright © Coutau-Bégarie 1993 – 2016 – Tous droits réservés