DENTELLES

Ventes passées :

Vente du 14 octobre 2015

 

382. Rare jupe, appelée « robe de dessus », dentelle Chantilly ou Bayeux noire ombrée, fuseaux, 1866-1867. Décor de bouquets de fleurs, en miroir, se développant de part et d’autre du milieu du devant, somptueux bouquet au dos. Certaines fleurs ombrées. La ceinture est volantée. Point de raccroc devant consolidé, très petite déchirure à la taille sur 1 cm. Hauteur devant 105 cm ; Longueur arrière 175 cm. Notice : La Maison Opigez-Gagelin proposait cet article sous l’appellation « robe de dessus portée sur une robe à deux ou trois jupes ». Cette grande maison de mode reçut une Médaille de première classe à l’Exposition universelle de 1867 à Paris. La jupe se portait assez haut sur le buste et laissait apparaître la tête du volant, ce qui explique sa finition soignée. Elle était souvent tenue par une ceinture de soie qui laissait apparaître ce volant.

 

Vendu : 9 375 €

Vente du 14 octobre 2015

 

374.    Rare et beau volant d’aube sacerdotale, dentelle Bucks, fuseaux, Buckhimgamshire, Angleterre, 1835-40.
Aux cerfs, lions, papillons parmi de grands cartouches, des rameaux de vigne et épis de blé. Motifs se répétant huit fois, rapport du dessin 50 cm. Réseau fond clair de Lille, remplis au Point-de-Paris (kat stich) et fond mariage (honeycomb). Dim. 83x440 cm. Rmq. En symbolique chrétienne, le Cerf est l’arbre de vie qui se perpétue, le Lion représente Saint Marc, le Papillon est l’âme déposée dans le corps d’Adam dans la représentation du paradis. In  : Représentation et symbolisme animal a travers la dentelle, du XVIe siècle au XXe siècle. Sophie Cachot, thèse d’Etat, Ecole Nationale vétérinaire de Toulouse, 2002.

 

Vendu : 6 625 €

Vente du 12 février 2014

 

235. Exceptionnelle Rotonde, Bayeux noire ombrée, fuseaux, 1860-65
Châle de forme oblongue à porter sur une robe à grande crinoline projetée. Décor rayonnant partant d'une frise de fleurs posée horizontalement sur les épaules:huit lambrequins de volubilis, tulipes, dahlias et roses séparés par des vanneries fleuries.Beau galon à rayures parsemé de rosettes. En bordure, volubilis déclinés en tailles croissantes. Grandes pivoines aux deux angles. Le dessin très élaboré et la qualité d'exécution font de cette rotonde une probable oeuvre de la Maison Lefébure à Bayeux. Dim. h.150 cm, largeur maximale 600 cm

 

Vendu : 6 850 € (frais compris)

Vente du 12 février 2014

 

199. Beau volant, Point-de-Gaze, Bruxelles, aiguille, Napoléon III.
Belles draperies décorées d'oves aux modes variées et rayures obliques contrastées. Elles sont retenues par des agrafes. Bouquets de deux volubilis, fushias et myosotis.Bordure aux palmettes et roses. Dim.19,5x910 cm.

 

Vendu : 3 700 € (frais compris)

Vente du 16 janvier 2013

 

102. Belle écharpe, Point de rose, aiguille, vers 1880. La composition du décor emploie des ornements en arabesques, inspiré des œuvres de Bérain au XVIIe siècle. La superposition des éléments décoratifs tels que le dais à double arceaux et le grand culot à crosses opposées et acanthées se répète en effet miroir sur les deux pans, autour d’un médaillon central contenant un bouquet rond. Sous le dais, une gerbe de fleurs montantes, entourée d’une guirlande de roses. Le culot en accolade, à enroulements vigoureux est décoré de nombreuses modes d’une grande richesse. Le champ à réseau en écaille de poisson est entièrement décoré de chutes de fleurs et feuillages, et d’un semis de disques. La bordure alterne des roses et des anémones. Pas moins de quarante-trois roses à pétales détachés, dans tous leurs états, épanouies, semi-épanouies et en boutons, ornent cette pièce qui a pu être exécuté par une firme prestigieuse telle que la Compagnie des Indes ou Lefebure. (53x247 cm). (état parfait).

Est. : 2 500/3 500 €

Vendu : 7 500 € (frais compris)

Vente du 16 mai 2012

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lot 451.

Rarissime et remarquable parure en dentelle pour une robe de cour à la française, Argentan, aiguille, vers 1750, comprenant le bonnet complet de son volant et de ses deux barbes, la paire d’engageantes, la paire de quilles habillant le manteau de robe, 2 volants intermédiaires et le grand volant bordant le bas du jupon. Le décor, commun à tous ces éléments, est décliné à l’échelle que commande chacune des pièces ; de larges rivières obliques au réseau fin d’Alençon séparent un gracieux motif contrarié d’iris dressés le long d’entrelacs aux modes « mosaïques » et « couronnes d’O à nez » et fleurettes ». Réseau à grande maille festonnée. (restaurations et 2 engageantes coupées à une extrémité). Longueur des barbes de bonnet : 87 cm de long et 11 cm de large.

          Engageantes : 22 x 103 cm.

          Quilles 185 de long, largeurs comprises entre 5 et 9 cm.

          Volants intermédiaires : 7 x 136 cm et 7 x 143 cm.

          Grand volant : 22 x 212 cm.     

 Les différents éléments en dentelle composant cet ensemble forment la parure indispensable aux dames de la meilleure aristocratie paraissant à la cour, en témoignent les nombreux portraits officiels, dans l’entourage royal même, comme celui de Madame de Pompadour par Hubert Drouais (1763), conservé à la National Gallery à Londres.

             La longueur des barbes étaient alors codifiée par L’Etiquette ; celle de notre bonnet désigne ainsi une personne de premier rang.

          Dans les collections publiques et dans les vacations spécialisées on ne rencontre que des éléments isolés de ces ensembles aussi précieux que fragiles. Ainsi, voir réunie une parure complète est tout à fait exceptionnel.

             Iconographie en rapport :

            Portrait de madame de Pompadour par Hubert Drouais (1763), National Gallery, Londres. Portrait de Madame de Flandre de Brunville par Alexandre Roslin (1761), Musée des Beaux Arts de Tours.


Adjugé : 11 245  (frais compris)

 



Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lot 449.

Grand col, Point-de-France, aiguille, parmi les premières productions des manufactures royales créées en 1665, Alençon (?), décor symétrique de typologie Louis XIV aux grands fleurons composés et étagés, grandes mailles hexagonales picotées du Point-de-France. Sur l’une des extrémités une lacune de 10 cm au plus a été comblée par l’ajout d’une pièce de la même dentelle provenant probablement d’engageantes ou d’un volant similaire. La bordure supérieure et celles des 2 extrémités sont rapportées, probablement vers 1900 comme l’usage d’alors lorsqu’il s’agissait de conserver ces rares et précieuses dentelles, (quelques taches), 20 x 144 cm.

 

Adjugé : 6497 (frais compris)



Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lot 440.

Exceptionnel grand châle à une pointe, Chantilly noire ombrée, fuseaux, Napoléon III, remarquable bouquet central de fleurs au naturel, telles que roses, dahlias, bignones, roseaux, feuillage surmontéde festons de fleurs tombantes. Large bordure de cartouches à enroulements feuillagés emplis de roses anciennes se détachant sur un rare contre-fond à rayures mouchetées. Pointe à la belle couronne d’anémones.

        Très belle exécution au fil d’une grande finesse. Prestigieuse commande et probable production d’Ernest Lefébure, (rares petits trous), 275 cm aux épaules, H : 140 cm.



Adjugé : 3124 (frais compris) 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Lot 427.

          Volants, Point-de-gaze, aiguille, Bruxelles XIXe siècle de deux hauteurs différentes, pour jupe à tournure Napoléon III, beau décor horizontal : bouquets ronds de roses de Provins épanouies et en boutons et de Cœur de Marie ; superposés de beaux rubans à volutes et disques aux modes de type Alençon ; de grosses pivoines traitées façon Chine séparent les motifs, bordure aux roses-choux et feuilles de rosiers nuancées. 7 x 312 cm + 68+70 cm, soit 450 cm, 18 x 465 cm +510 cm, soit 975 cm.

 

Adjugé : 2749  (frais compris)



Vente du Mercredi 09 Juin 2010

 

Lot 96

Très rare Drap de Baptême, Angleterre, 3ème quart du XVIIème siècle : satin de soie bleu-vert pâle, bordé d’un large passement « Point d’Espagne », dentelle aux fuseaux (H : 17cm), en fil guipé or et argent de deux calibres, à dessin de rinceaux, fixé au point de Boulogne; doublure de taffetas de même ton. Ancienne étiquette manuscrite « Christenning Mantle ». (158×190cm) (état superbe).

Notice: dans les baptêmes royaux et princiers la marraine présentait le nourrisson au prélat sur une pièce précieuse. Le V&A Museum à Londres conserve une pièce tout à fait semblable (inv T122-1977).


Adjugé 3 800 €

Vente du Jeudi 3 Décembre 2009

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Lot 365

Deux exceptionnelles parures de lit assorties, satin de soie brodé et dentelles, début du XXème s.

Pour un grand lit double :

Parure d’apparat : dessus-de-lit vert d’eau, broderies main de fleurs, d’arabesques et de motifs genre Chine, appliqué d’un Voile-à-la-Vierge en dentelle Point-de-rose Bruxelles à l’aiguille (transformé) ; un drap-de-dessus bleu-vert garni d’un large volant ondulé de même dentelle ; deux taies d’oreiller et deux boudoirs brodés et garnis de même.

Parure de nuit : drap de dessous bleu-vert, deux taies d’oreiller, deux boudoirs et deux polochons brodés de même, mais sans dentelle.

13 pièces.

 

Adjugé 6 000 €

 

 

 

 

 

Etude Coutau-Bégarie

60, avenue de la Bourdonnais

75007 Paris

 

Téléphone : 01 45 56 12 20

Fax : 01 45 56 14 40

 

Adresse email :

information@coutaubegarie.com

 

Nos horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

De 09h00 à 12h30

& de 14h00 à 18h00

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Copyright © Coutau-Bégarie 1993 – 2016 – Tous droits réservés