CHANSON FRANCAISE

Ventes passées

Vente du 21 mars 2014

 

267 Claude François.  Mythique costume de scène rouge porté, à de nombreuses reprises, lors des tournées de l’artiste de l’automne et de l’hiver 1972/1973. Tissu en alpaga rouge coquelicot, doublé à l’intérieur en tissu de type bemberg de couleur ocre. Revers manches, poches et flanc du pantalon avec paillettes de sequins rouges métalliques et cousues. Costume fabriqué sur-mesure dans les ateliers de Camps de Luca à Paris, avec la griffe du couturier à l’intérieur de la veste. Initiales CF cousues au revers de la manche droite. En parfait état de conservation.

 

Vendu 21 250 €

Vente du 21 mars 2015

 

137 Hallyday, Johnny              

Tenue de scène. Blouson en cuir épais noir Avirex «Johnny» (1990).

Cette tenue de scène mythique sera portée à de très nombreuses reprises par Johnny Hallyday pour ses concerts de Bercy, Marseille, Montpellier, Bruxelles, jusqu’à la fin de l’année 1990. Taille XL.

Provenance : collection particulière. Pièce de musée

 

Vendu : 7250 €

Vente du 21 mars 2015

 

119 Gainsbourg, Serge. Repetto. Modèle Richelieu Zizi Homme, noir.

Paire de chaussures en peau de chèvre noire que le chanteur portait généralement accompagnée de son smoking ou d’un costume sombre.  Durant des années, on le voit régulièrement avec cette paire, lors de cérémonies de gala, de plateaux télévisions, séances… Chaussures en très bel état, avec traces d’usures de pédale de piano sur la semelle droite, talons refaits vers 1989.  Provenance : cercle très proche du chanteur, puis collection particulière. Pièce de musée.           

 

Vendu : 7250 €

Vente du 21 mars 2015

 

51.  Guy Béart et ses escaliers de la Tour Eiffel

Un second tronçon, d’une hauteur de 4,10 m.

 

Vendu : 100 000 €

Vente du 21 mars 2015

 

51.  Guy Béart et ses escaliers de la Tour Eiffel

En 1983, de nouvelles normes de sécurité obligeaient le monument le plus emblématique de Paris à se séparer de son célèbre escalier hélicoïdal qui reliait le deuxième au troisième étage. Cet escalier historique a été démonté et découpé en 24 tronçons de 2,60 à 7,40 m de hauteur.  Sur l’ensemble de ces tronçons, seules deux portions d’escaliers sont restées en France dans le cadre d’une collection privée, celle du chanteur Guy Béart. Un premier tronçon, d’une hauteur de 5 m.

 

Vendu : 131 250 €

Vente du 21 mars 2015

 

19. Brigitte Bardot en «ingénue». 1963.

Photographie de Roger Picard. Tirage sur papier baryté. Format de l’image 35x45,4 cm. Plein papier format : 40x50 cm. Signé par le photographe et numéroté 5/30 sur la photo, légende et tampon au dos. Encadré.

 

Vendu : 1 625 €

Vente du 21 mars 2015

 

3.    Alamo, Frank. Guitare Gibson Hummingbird modèle 1964.

Constituée d’essences de bois d’acajou pour le manche, les éclisses et le fond; d’épicéa pour la table et de palissandre pour la touche et le chevalet. Avec des incrustations en nacre sur la touche. Modèle électrifié. La musicalité de l’instrument est restée intacte.  En parfait état.

 

Vendu : 3 750 €

 

Vente du 15 mars 2014

 

Lot 10. Baker, Joséphine
Tenue de scène. Mythique slip-ceinture à bananes utilisé par la chanteuse pour le spectacle de Bobino entre mars et avril 1975. Composé de cuir, de tissu rembourré (pour les bananes) et orné de verroteries. Ce modèle est très inspiré par celui du spectacle de la « Revue Nègre » de 1925. En très bon état.

Estimation : 800/1200 €

 

Vendu : 6 000 € (Frais compris)

 

Vente du 15 mars 2014

 

Lot 23. Brant, Mike
Costume de scène blanc. 1973

Veste croisée en laine et doublure taffetas. Bouton en métal doré avec monogramme du couturier. Quelques trous vers le bas de la veste. Porté à de nombreuses reprises pour sa tournée de 1973. Confectionné dans les ateliers de la maison de couture Sylvain Dayan. Pièce mythique pour cette tenue de scène très représentative de l’univers vestimentaire de Mike Brant.

Estimation : 700 € / 900 €


Vendu 3.625 € (Frais compris)


Vente du 15 mars 2014

 

Lot 112. Gainsbourg, Serge.
Un billet de banque de cinq francs dédicacé par Serge Gainsbourg accompagné d’un autre billet d’une livre sterling dédicacé par Jane Birkin et daté de 1970. Rarissime document évoquant l’humour décalé des deux icônes sulfureuses de la chanson française Encadré.

Estimation : 400 € / 450 €


Vendu 7.750 € (Frais compris)

Vente du 15 mars 2014

 

Lot 129. Hallyday, Johnny
Disque d’or pour le 45 tours «Elle m’oublie».

Récompense officielle certifiée par le SNEPA en 1978 (500.000 exemplaires vendus).
Format : 41x31 cm. En parfait état avec encadrement d’origine. Pièce de musée.
Trophée non commercial fabriqué en quelques exemplaires pour le compte du chanteur, des auteurs et de l’éditeur.
Provenance : collection Didier Barbelivien.

Estimation : 900 € / 1 200 €


Vendu 3.375 € (Frais compris)

Vente du 15 mars 2014

 

Lot 196. Polnareff, Michel
Mythique paire de lunettes de scène dédicacée par le chanteur.

Créées et fabriquées exclusivement par Pierre Marly pour Michel Polnareff depuis 1971.
Ces lunettes vont devenir à partir de cette année, l’image emblématique du style décalé et incroyablement créatif de l’artiste. Un véritable objet de culte.

Estimation : 900 € / 1 200 €


Vendu 2.875 € (Frais compris)


Vente du 15 mars 2014

 

Lot 250. Claude François. Mercedes-Benz 450 SLC coupé de couleur bleu-gris métallisé. Intérieur cuir noir. Achetée par Claude François en juin 1973, fréquement utilisée lors de ses déplacements et conservée par le chanteur jusqu’à la fin de l’année 1974. Avec 137.000 km au compteur.
Energie : essence, cylindrée : 4520 cm3, puissance : 217 ch, boîte automatique, longueur 4,74 m, largeur : 1,790 m, réservoir : 90l, poids :
1635 kg, vitesse maximale : 215 km/h.
Les jantes et les pneus ne sont pas d’origine. Quelques points de corrosion à signaler sur le bas de caisse. Véhicule de collection de prestige en état de marche et bien complet de son contrôle technique. Quelques points de restauration à prévoir (sellerie et carrosserie). Objet de mythe visible sur le parking de l’hôtel Drouot lors des deux jours de l’exposition.

Estimation : 9 000 € / 12 000 €


Vendue : 16.250 € (Frais compris)

Vente du 15 mars 2014

 

Lot 252. Claude François. Bottines de scène (boots) en cuir rouge et réalisées par Anello & Davide en 1974.
De facture très soignée ces chaussures étaient spécialement fabriquées par le bottier londonien pour le chanteur. Elles ont été portées lors de deux prestations télévisées par Claude François. En excellent état. Rarissime pièce de musée.

Estimation : 500 € / 700 €


Vendues : 6.875 € (Frais compris)

Vente du 25 mai 2013

 

Lot 167. La dernière montre de Claude François. Cartier 1977.

La dernière montre de Claude François. Cartier 1977. Homme de goût, d'une élégance raffinée, Claude François aimait particulièrement les montres. En 1975, l'artiste rencontre Alain- Dominique Perrin, alors PDG des « Must » de Cartier. C'est le début d'une amitié professionnelle. Le 3 mai 1977, Alain- Dominique Perrin, offre à l'idole, cette « Tank », modèle Louis Cartier, une pièce de collection hors commerce n° 960 19 11 93. Elle sera la dernière montre de Claude François, celle qu'il décrocha de son poignet le samedi 11 mars 1978, avant de prendre le bain qui allait lui coûter la vie. Mystérieusement disparue, la « Tank » réapparait en mai 1997, à Bruxelles. La montre Cartier « historique » est alors rachetée et figurera dans de nombreuses expositions consacrées à l'artiste. La montre est en parfait état. Le bracelet cuir d'origine a été remplacé à l'identique. Pièce de musée.

Estimation : 12.000 € / 15.000 €


Vendue : 23.000 € (Frais compris)

Etude Coutau-Bégarie

60, avenue de la Bourdonnais

75007 Paris

 

Téléphone : 01 45 56 12 20

Fax : 01 45 56 14 40

 

Adresse email :

information@coutaubegarie.com

 

Nos horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi

De 09h00 à 12h30

& de 14h00 à 18h00

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
Copyright © Coutau-Bégarie 1993 – 2016 – Tous droits réservés